Chapeau à mon collègue 2021

Concours pour les employés - 2021 - TERMINÉ

En 2021 la Fondation veut honorer les coups de cœur du milieu, les anges, les spécialistes du bonheur au travail, les créateurs de synergie de groupe, les individus indispensables. En février et mars nous avons reçu des dizaines de témoignages mettant en vedette plusieurs personnes œuvrant dans notre réseau de santé. 12 candidatures ont été choisies par notre comité. 4 parmi eux se verront décerner un trophée « Chapeau à mon collègue » et seront invités à notre soirée effervescente TCHIN le 14 mai 2021. Merci à ceux qui ont osé nominer leurs collègues et bonne chance à tous les candidats!

Merci à IV Tech Pharma, notre partenaire de cette belle reconnaissance!

Voici les gagnants des 4 trophées:

  • Lison Forget, conseillère soins infirmiers – hôpital
  • Dominic David, assistant infirmier – urgence
  • Marie-Josée Le Blanc, chef intérimaire de l’administration au programme de la santé publique
  • André Clément, préposé à l’hygiène et salubrité – CHSLD
 
Félicitations pour ce prix bien mérité!
 
Nous laissons quand-même les témoignages reçus par chaque candidat:

1. Simon Latreille, urgence

J’aimerais inscrire mon collègue Simon Latreille, infirmier-clinicien à l’urgence de St-Jérôme.
En plus de travailler en tant qu’infirmier, il est la personne ressource pour le md d’urgence, notre outil de travail.
Il est le pilier dans ce domaine.
Il est toujours disponible si on a besoin, même en congé il réussit à nous aider si on a un problème avec md d’urgence.
Merci Simon pour ton implication et ton dévouement !!

2. Dre Caroline Drolet, pédiatre

J’aimerais honorer Dr Caroline Drolet, pédiatre.
Caroline a accepté la tâche de chef de service de Pédiatrie a St-Jérome par intérim (congé de maternité de la chef) au mois de février 2020. Elle s’est retrouvée catapultée en pleine crise COVID et comme il n’y avait pas de chef de département (pour les 3 établissements) le CISSS lui a demandé d’occuper ce poste .
Caroline est une jeune pédiatre pleine de talents. Elle a retroussé ses manches et malgré des bureaux pleines de mamans apeurées et de nourrissons malades, elle a travaillé littéralement tous les jours et les soirs pour bâtir des départements de pédiatrie et des départements néonataux sécuritaires pour le personnel et les usagés et ce, dans les 3 hôpitaux de la région (notez bien 6 départements!) Elle a élaboré les protocoles, assisté à d’innombrables réunions (je le sais parce que je l’ai secondée dans ses activités). Elle a monté une clinique « chaude » de toutes pièces, pour nous permettre de voir tous les enfants qui auraient une infection et que nous ne pouvions plus voir à notre clinique. Grâce à elle, les enfants des Laurentides étaient les seuls a pouvoir être traités pour leur infection dans leur région. Le modèle de « Clinique COVID pédiatrique » s’est peu a peu implanté partout dans la province, copié sur le modèle que Caroline et son équipe avaient imaginé. En ayant cette autre clinique, nous avons pu garder la clinique pédiatrique régulière ouverte et voir tous les nourrissons de la région qui avaient besoin de nos soins. Par son entrain et son leadership, elle nous a permis de traverser cette période difficile avec optimisme et cohésion. Notre groupe est devenu plus soudé que jamais et on a même réussi a rallier les pédiatres de la région qui ne travaillaient pas (ou plus) pour le CISSS, et qui se sont joints à nous. Nous avons fait front commun avec les médecins de famille et les obstétriciens pour établir des lignes de conduite claires pour les nouveaux parents et leur nourrisson. 

Pour ajouter a sa charge, Caroline est aussi maman d’un jeune garçon de maintenant 5 ans, qui se sentait un peu perdu dans ce tourbillon. Benjamin lui demandait souvent avant les réunions du soir : « Maman, après la corona tu vas avoir le temps de redevenir ma maman?? » On en avait tous les larmes aux yeux… Caroline devait se marier en septembre 2020. Lorsqu’elle avait le moral a zéro, elle regardait sa robe blanche et se permettait de rêver… Evidemment, son mariage a été reporté … à une date indéterminée… Malgré toutes ses épreuves, elle a su garder le cap et mener son équipe d’une main de maître. Son implication et sa capacité de mener à bien ses projets ont été remarqués et appréciés de tous. Pour toutes ses raisons et pour mettre un baume sur son cœur, j’aimerais que vous considéreriez la candidature de Dr Caroline Drolet comme une personne d’exception qui a su faire une énorme différence dans la vie de ses collègues et des patients pédiatriques de la région.

3. André Clément, hygiène et salubrité, CHSLD

 

Nous sommes l’équipe de l’unité protégée au CHSLD de St-Jérôme, nous aimerions mettre en lumière M. ANDRÉ CLÉMENT DE L’ENTRETIEN MÉNAGER . André Clément prend sa retraite bien méritée cette année. Depuis plusieurs années André fait partie prenante de l’équipe du CHSLD pour que l’environnement soit propre et accueillant. M. Clément socialise avec les résidents, s’assoit avec eux, prend le temps pour chacun d’eux tout en effectuant son travail à la perfection. André a fait un arrêt cardiaque au CHSLD, l’équipe l’a réanimé, c’est un miraculé, un passionné. Il se sent choyé d’être revenu à la vie dans son milieu de travail. Un homme loyal dans ses fonctions et digne de confiance. 

Merci a cet homme de cœur d’avoir tant donné aux personnes âgées. Il est une source d’inspiration, il a su dire les bons mots dans des moments difficiles pour chacun de nous. Nous tenons à féliciter et à reconnaitre son immense talent. LE BEAU ANDRÉ (SURNOM DE NOTRE ÉQUIPE ) VA NOUS MANQUER, UN ATOUT POUR NOTRE ÉQUIPE !!!!!! Bonne retraite à un homme admirable qui mérite d’être souligné pour son dévouement, surtout en cette période pour éviter la contamination (COVID 19) !!! Un métier oublié mais tellement important pour notre UNITÉ ET NOTRE CHSLD. NOUS SOMMES FIERS DE CET HOMME. 

MERCI !!!!!!!! TOUTE L’ÉQUIPE DE L UNITÉ PROTÉGÉE

4. Lison Forget, conseillère en soins infirmiers

Ce fut toute une année pour notre collègue Lison, conseillère en soins infirmiers à la direction adjointe aux pratiques professionnelles.  Déjà reconnue pour son expertise en cancérologie et en soins palliatifs à l’Hôpital de Saint-Jérôme, la pandémie l’a poussée à relever plusieurs nouveaux défis dans la dernière année.

D’abord, Lison a contribué à l’ouverture de la clinique de dépistage de COVID de Boisbriand, alors que tout était à construire.  Avec son attitude positive, elle a agi  en tant que « coach » auprès de l’équipe afin que toutes les mesures soient bien comprises pour la sécurité de tous. 

Ensuite, elle s’est investie dans la gestion des éclosions dans les milieux de vie.  Cette expérience l’a amenée à s’intégrer dans les résidences pour personnes âgées et dans les ressources intermédiaires qui était prises avec la COVID-19 alors que tout était à mettre en place et que les consignes changeaient régulièrement.  C’est avec sa rigueur et une touche d’humour qu’elle a su contaminer positivement les membres du personnel des différentes ressources afin qu’ils adhèrent aux pratiques.  Les heures nombreuses à s’investir, tant la semaine que les weekends, n’étaient pas comptées.  Malgré qu’elle soit en fin de carrière, son énergie est inépuisable! 

Lors de cette première vague, alors qu’elle était en PCI dans un CHSLD privé où les éclosions de la COVID étaient foudroyantes et perduraient dans le temps, je me rappelle de la première levée d’éclosion, alors que Lison était sur place. Au bout du fil, Lison m’a partagé ses émotions.  Elle était présente lorsque les résidents ont pu sortir de leur chambre pour la première fois depuis plusieurs semaines, avec un large sourire aux lèvres et une lueur d’espoir dans les yeux.  Lison me disait avoir eu la larme à l’œil et avoir compris qu’elle avait participé à quelque chose de grand!

Alors que la première vague s’essoufflait, l’expertise de Lison en gestion des éclosions l’a amené a contribué pour l’Hôpital régional de Saint-Jérôme, où plusieurs éclosions sur les unités de soins étaient en cours.  Depuis juin 2020, Lison accompagne les équipes dans l’intégration des meilleures pratiques en PCI.  Son positivisme, son sens de l’humour et son approche avec le personnel ont grandement contribué à améliorer les pratiques. Plusieurs mois plus tard, le 18 février 2021, la fin des éclosions à l’Hôpital de Saint-Jérôme a été déclarée.  Lison pourra maintenant retourner à sa passion, développer les meilleures pratiques cliniques en cancérologie et en soins palliatifs, et ce, jusqu’à ce qu’elle nous quitte pour une retraite bien méritée en août 2021.  Sa contribution pour la dernière année mérite d’être soulignée!  Félicitations Lison pour ton énergie positive, ton sens de l’adaptation, ta résilience et ton travail d’équipe exemplaire.  Et surtout, merci d’avoir accepté de relever tous ces défis avec nous!

5. Stéphane Berlinguette, préposé à l’entretien lourd, réparation matérielle, CHSLD

Nous aimerions mettre en lumiere Stéphane Berlinguette (sfim), préposé à l’entretien lourd, réparation matérielle. STÉPHANE mérite amplement d’être mis en valeur par son dynamisme et son positivisme envers l’équipe et les résidents. Cet employé est dévoué pour son travail et lorsqu’il effectue les requêtes de notre unité (protégée), il sourit, parle aux résidents, questionne avant d’effectuer la taches par souci de sécurité aux personnes âgées. Nouveau grand papa, très fier de sa petite MARGOT a qui il partage sa fierté. Son métier est essentiel au fonctionnement de notre unité spécialisée. Nous propulsons cet ange qui fait toute la différence !!! BRAVO A STÉPAHNE BERLINGUETTE!

6. Marie-Eve Bertrand, adjointe administrative, 5A

Marie-Ève est l’agente administrative du 5A. C’est une personne extraordinaire, toujours disponible pour tous, ainsi que pour sa famille. Depuis le début de la pandémie, elle traverse des épreuves personnelles difficiles, mais jamais rien ne parait. Elle accueille tout le monde avec un immense sourire et « comment vas-tu mon petit cœur? ». Sans elle, le département n’aurait pas la même chaleur. Elle est serviable, rayonnante et toujours disponible. En bref, c’est notre rayon de soleil…

7. Marielle Roy, ergothérapeute

Je souhaite honorer une femme de cœur, une femme forte et attentionnée: Marielle Roy, ergothérapeute de profession œuvrant au CLSC Lafontaine de St-Jérôme.

Depuis le début de la pandémie de la COVID-19, Marielle ne cesse d’épater! Envoyée au front en zone chaude, elle a fait preuve de courage, de détermination et surtout d’un esprit d’équipe remarquable. Présente et à l’écoute de ses collègues, Marielle a su affronter des défis, des hauts et des bas tout en gardant son optimiste face aux événements.

Marielle mérite cette reconnaissance, elle mérite bien plus en fait.

8. Marie-Josée Le Blanc, infirmière, chef de programme de la SP par intérim

Nous mettons Marie-Josée Le Blanc en candidature pour toutes ces raisons:

L’année 2020 nous a tous déstabilisés dans plusieurs aspects de nos vies. La covid-19 emmène son lot d’incertitudes et d’inquiétudes. Dans les derniers mois, vous avez souvent entendu parler de la « Santé Publique ». Par contre, avez-vous déjà entendu parler de l’infirmière Marie-Josée Le Blanc, la chef de programme de la SP par intérim dans les Laurentides? C’est elle qui porte à bout de bras notre superbe équipe et qui, sans trop le savoir, se démarque grandement dans ses nouvelles fonctions professionnelles.

#ça va bien aller
De par son positivisme, son énergie débordante et sa bonne humeur, Marie-Josée nous donne le goût de nous dépasser et nous apporte la motivation nécessaire pour affronter les (trop nombreux) défis du quotidien. Délestage, pénurie de main-d’œuvre, réunions d’urgence, changement d’horaire, rien n’est à son épreuve. Jamais nous ne l’avons entendu se plaindre, se décourager ou baisser les bras. Son attitude de leader positif nous encourage à persévérer et à donner le meilleur de nous au quotidien.

Une femme de cœur
Malgré ses nombreuses tâches à accomplir, Marie-Josée a toujours le souci de vérifier le bien-être de l’équipe, de s’assurer que la troupe se porte bien et elle occupe ses fonctions avec une grande disponibilité. C’est une femme de cœur et d’une grande authenticité, qui est à l’écoute de chacun des membres de son équipe. Elle donne beaucoup, ce qui nous pousse à lui en redonner en retour.
De plus, elle est d’une efficacité redoutable et a une facilité à réagir rapidement lors de situation urgente. Elle ne compte par les heures passées au travail.
Nous profitons de cette mise en candidature pour souligner le travail phénoménal qu’accomplit Marie-Josée durant ce marathon. Nous désirons lui dire « bravo » pour tout le travail effectué avec autant de professionnalisme, d’assurance et de minutie, mais surtout « merci » de l’accomplir avec autant d’humanité, de sagesse et de bienveillance.

Après la pluie, le beau temps. Merci Marie-Josée de nous accompagner dans cette tempête et de tenir fermement notre parapluie…

9. Joannie Tremblay, technicienne en travail social au programme SAPA, CLSC Lafontaine

J’aimerais honorer ma collègue, Joannie Tremblay, technicienne en travail social au programme SAPA du CLSC Lafontaine. Notre équipe psychosociale est constituée de personnes exceptionnelles et cette année de pandémie a été très difficile à plusieurs égards. Joannie a su, par sa personnalité rassembleuse et colorée, insuffler de l’optimisme et un peu de bonheur parmi nous. Elle pense à souligner les anniversaires et les dates importantes des membres de notre équipe. Elle est toujours prête à lever la main et à être présente pour une collègue en difficulté. Elle a organisé un party de Noel en zoom avec des attentions pour tout le monde. Elle décore notre CLSC par thématique et n’hésite pas à se décorer elle-même. Elle rayonne par sa bonne humeur et amène un courant d’air frais en ces temps moroses. Elle a un sens de l’humour inimitable et fait rire ses collègues avec ses nombreuses anecdotes. Il y aurait tant à dire sur Joannie mais sa seule présence est ce qui fait la différence pour notre équipe!

10. Cathie-Annie Levac, technicienne en administration au GMF-U Dre Andrée Gagnon

Face à votre invitation, nul doute que nous devions soumettre la candidature de notre collègue Cathie-Annie Levac, technicienne en administration au GMF-U Dre Andrée-Gagnon. 

Depuis la naissance du GMF-U, déjà presque 6 ans, cette femme admirable a développé une très grande portion de l’infrastructure de notre clinique. Elle s’est impliquée à différents niveaux, en jonglant parfois avec plusieurs chapeaux en même temps pour enfin se concentrer à l’administration du programme académique de médecine familiale. Cathie-Annie s’occupe de la coordination de tout ce qui concerne les apprenants: les horaires, les évaluations en plus des nombreuses communications. Grâce à son ingéniosité, elle a développé des logiciels utilisés par d’autres GMF-U au Québec. Femme déterminée et proactive, Cathie-Annie trouve des solutions à tous les problèmes! Cathie-Annie est appréciée pour sa grande compétence, sa douceur et ses petites attentions pour tous. Reconnue pour sa “dent sucrée”, vous trouverez toujours une petite gâterie pour vous réconforter à son bureau! Elle prend d’ailleurs très au sérieux le suivi des anniversaires en s’assurant qu’il y a toujours du gâteau au frigo! Sans notre Cathie-Annie, la clientèle du GMF-U n’aurait pas un service aussi exceptionnel avec la coordination exemplaire de ses membres pour optimiser notre offre de service. 

Nous vous remercions pour l’opportunité de faire rayonner notre précieuse collègue, qui est à nos yeux irremplaçable, et de faire découvrir le rôle primordial de la technicienne administrative!

11. Sophie Martin, coordonnatrice clinique en réadaptation, CLSC Lafontaine

Collègue et conjointe, cette femme a depuis la dernière année, pas mal plus donné que reçu.  Sophie est coordonnatrice clinque en réadaptation au CLSC Lafontaine, au soutien à domicile.  Ergothérapeute de formation, elle met toutes ses compétences de leader à profit depuis la dernière année plutôt spéciale :

Avec l’arrivée de la COVID, Sophie a rempli plusieurs autres tâches pour aider les employés et les usagers à mieux passer à travers cette période :

  • Pendant plusieurs mois, elle s’est occupée de la gestion des horaires des aides de services qui allaient porter main forte dans les résidences en éclosion. Que ça soit des employés du CLSC ou via le site je contribue.qc.ca, Sophie était disponible en tout temps, même la nuit,  pour répondre aux questions, encourager et même porter main forte quand il manquait de personnel dans les résidences. Quand on entend des aides de service qui viennent porter main forte dans une résidence en éclosion car c’est Sophie qui les a appelés, ça veut tout dire!!!
  • Sophie a porté aussi main forte aux chefs de programme du SAD dans la gestion de la COVID en faisant partie des différents caucus.
  • Elle s’occupe maintenant de l’horaire de garde de fin de semaine des dépisteurs COVID ainsi que des aides des services du CLSC. Et si par hasard il manque des gens, elle se met elle-même de garde pour assurer que le service soit maintenu!!!
  • 3 avant-midi par semaine, Sophie fait parti du comité d’allocation de services. Ce comité évalue les demandes de services des professionnels qui viennent demander de l’aide pour les usagers du SAD et octroi des heures de service selon le niveau de besoins nécessaires.
  • Durant ce temps, il y avait des nouveaux employés qui sont arrivés au CLSC. Et qui s’est occupé de leur accueil et de leur orientation??? Sophie!!!
  • Une équipe dédiée COVID a été mis sur place cet été. Il fallait quelqu’un pour aider à gérer cette équipe et à la déployer dans les RPA en éclosion au bon moment. Qui s’est manifesté pour faire ça??? Sophie!!!!
  • Et lorsque le tout se calme, les rares fois que ça arrive, tout en continuant les tâches ci-haut, elle revient sur son poste de coordonnatrice en réadaptation pour veiller à ce que le service de réadaptation du SAD continue à donner des services malgré la pandémie.
  • Présentement, avec le nombre grandissant d’employés arrivant au CLSC, un réaménagement important des bureaux au CLSC est à faire. Qui est une des responsables de la gestion de ce projet : Sophie!!!

Quelques fois, durant une marche le midi au travail ou bien en ski de fond au Domaine vert le week-end, Sophie rebroussait chemin pour aller porter main forte lors d’urgence.

Comme maman monoparentale de 2 beaux enfants, Marjorie 9 ans et Benjamin 11 ans, Sophie mérite qu’elle se fasse donner une bonne tape sur l’épaule pour toutes les heures qu’elle donne sans égard au temps qu’elle ne prend pas pour elle.

Avec un sourire contagieux, un entrain hors de l’ordinaire et une profonde empathie des gens qui travaillent avec elle, Sophie est vraiment une personne d’exception. Tu fais une différence importante au CLSC avec l’énorme travaille que tu fais!!!

Merci d’être là. Merci d’avoir toujours du temps pour moi. Tu mérites cet honneur, même si tu doutes des fois que tu ne fais pas grand-chose…

Je t’aime. Jean-Luc xxx

12. Dominic David, infirmier-clinicien, urgence

À mon conjoint Dominic David. Il a commencé sa carrière au CISSS des Laurentides dans l’entretien ménager. Il a décidé de faire son cours d’infirmier, en 3 ans, au cégep de Saint-Jérôme. Fraîchement diplômé, il entreprend son BAC pour approfondir ses connaissances. Le tout, à temps partiel, en continuant de travailler comme infirmier. Il est maintenant infirmier clinicien à l’urgence de Saint-Jérôme. 

Dominic est un infirmier extraordinaire. Il est toujours présent pour aider tout le monde. Il adore son travail et il continue de s’éduquer pour donner le meilleur de lui-même. Il a accepté de devenir assistant à l’urgence pour dépanner le département et pour relever un nouveau défi. Ce n’est pas toujours facile de gérer une urgence en temps de pandémie, mais il a ça dans le sang. Il reçoit souvent des bons commentaires et des remerciements de ses collègues et médecins. Il fait souvent du temps supplémentaire pour aider ses collègues et parce qu’il aime ce qu’il fait. Il prend soin de ses patients et il a un très bon jugement. Il est l’un des meilleurs infirmiers que j’ai côtoyé de toute ma carrière. Il mérite amplement cette reconnaissance.